MENU

Champignons de Paris BIO

Produit / distribué par:

Terraviva, Kerzers

La Terraviva ag/sa est l’organisation de commercialisation de plus de quatre-vingt producteurs de fruits et de légumes bio dans toute la Suisse. Déjà créée en tant qu’AVG en 1945, nous sommes des spécialistes de la culture, de l’acquisition, du stockage et de la préparation ainsi que de la commercialisation de fruits et de légumes de qualité supérieure, conformes aux exigences sévères du Bourgeon Bio Suisse.

CHF 7.20
Berne
-
Bio

Il en existe de très nombreuses espèces, qui, pour la plupart, se ressemblent fortement. Elles sont comestibles, à l’exception de l’Agaricus xanthoderma qui est toxique. La plus consommée est Agaricus bisporus, cultivé de façon industrielle en champignonnière sous le nom de champignon de Paris.

Les agarics sont des champignons dont les lamelles, libres, sont roses lorsque le champignon est jeune, puis brun-noir à noires lorsqu’il vieillit.

Une champignonnière est un lieu de culture de champignons. Les champignonnières sont des milieux sombres et humides, conditions idéales pour le développement des champignons. Le plus souvent on y cultive l’agaricus, plus connu sous le nom de champignon de Paris ou champignon de couche mais on sait aussi cultiver la pleurote, la truffe, la morille, le pied-bleu, le champignon noir et le shiitaké pour les plus courants. Les progrès en myciculture permettent de cultiver régulièrement de nouvelles espèces mais elles ne sont pas toutes rentables économiquement parlant.

Très bien pourvu en protéines (2 g/100 g), chose rare pour un légume frais, ce champignon contient en plus une belle quantité de minéraux : du potassium, du phosphore mais surtout du fer. L’organisme manque souvent de ces substances qui participent au bon fonctionnement des cellules. Le pleurote constitue ainsi une excellente source d’énergie.

T°Ambiante: Non
T°Réfrigérée: 5 jours; réfrigérer dans un sac de papier.
Action négatives: Absorbent l’odeur des oignons verts.

Avant d’utiliser, rincer à l’eau tiède (ne pas tremper) ou essuyer avec un linge humide ou une brosse à légumes douce. Les champignons morilles, par contre, requiert un lavement complet pour enlever le sable et autres particules. Ne pas empiler autres légumes sur les champignons car ils s’écrasent facilement.