MENU
Vaud
-
Suisse
300.0 Gr

CHF 3.30

Description
Cette chicorée est toutefois usuellement cultivée comme une plante annuelle pour ses « chicons », pousses blanchies obtenues par forçage et consommées comme légumes crus ou cuits. Ce légume se prête à de multiples variations culinaires, dans des salades composées avec mâche, frisée, cerneaux de noix et fromage bleu, dés de pomme, de nèfle, de jujube ou de chair d’avocat, olives, jambon, cubes de gruyère, betterave, etc., cuit à la vapeur ou à l’étouffée, pour accompagner plats de viande ou de poisson, ou enrobé d’une tranche de jambon, nappé d’une sauce légère (au lait, au vin blanc) et d’un peu de fromage (gruyère râpé, reblochon) ou encore braisé à la poêle accompagné d'un filet d'huile d'olive ou d'une fine tranche de lard fumé. La graine, semée au printemps, donne une plante à grosse racine et longues feuilles vertes. Ces racines sont récoltées à l’automne et stockées pendant l’hiver. La racine, mise à forcer en couche, en terre (méthode traditionnelle) ou le plus souvent aujourd’hui en salle obscure, fournit au bout de trois semaines à une température d’environ 20 °C, un bourgeon, blanc crème à jaune pâle, à feuilles bien serrées. L’endive de salle n’est pas lavée après récolte, car elle n’est pas en contact avec la terre.

Produit par

Keuffer, Bremblens

L’exploitation Keuffer et Cultibio est régie depuis 2016 par la deuxième génération de la famille Keuffer, Frédéric, Vincent et Noémie. Leur père, maraîcher, arboriculteur et paysagiste de formation a su leur transmettre l’envie d’évoluer dans ce domaine dynamique et enrichissant.

En 2009, dans une envie de progresser, l’entreprise familiale décide d’ouvrir un second domaine de production de légumes biologiques appelé Cultibio. Les 100 hectares de cultures offrent aujourd’hui une cinquantaine de variétés de légumes frais sur plusieurs communes du canton de vaud dont Lonay, Préverenges, Bremblens et Colombier.

Fenouil, brocoli, salade, tomate et concombre font la fierté de la fraterie de formations foncièrement différentes. En effet, si Frédéric a suivit les traces de son père, ce n’est pas tout à fait le cas de Vincent ayant poursuivit ses études en vente et marketing ou encore Noémie qui a choisit le domaine de l’administratif.

Mais les trois compères trouvent leur équilibre en apportant chacun leur pierre à l’édifice familial dans le désir commun d’innover et d’offrir aux consommateurs toujours plus de légumes frais et savoureux.