MENU

Recettes

Emincé de bœuf aux pleurotes

Ingrédients pour 4 personnes :
  • 500 g d’émincé de bœuf
  • 250 g de pleurotes
  • 1 oignon rouge émincé finement
  • 3 gousses d’ail dégermée hachées
  • huile de noisette
  • 1 dl de bière brune
  • 1 C.S de vinaigre balsamique
  • Sel, poivre, thym, romarin
Préparation
  • Laver les pleurotes, couper ½ cm du pieds si nécessaire et les poivrer.
  • Dans un wok assez grand, chauffer 1 noix de beurre jusqu’à ce qu’il devienne noisette, ajouter 1 C.S d’huile de noisette et sauter rapidement les pleurotes jusqu’à ce qu’elles aient rendu leur eau.
  • Saler et les retirer et réserver, ajouter 1 noix de beurre dans le wok, les oignons, l’ail et la viande poivrée mais non salée. Bien faire sauter, saler, sortir et réserver avec les pleurotes.
  • Déglacer le wok à la bière brune et le vinaigre, laisser réduire de moitié, ajouter les herbes aromatiques.
  • Couper le feu, ajouter 30 g de beurre en fouettant pour monter la sauce
  • Remettre l’émincé et les pleurotes, saler, poivrer
  • Vérifier l’assaisonnement et servir

Servir avec une purée de pommes de terre et courge assaisonnée au cumin

Une croute de champignons sur nid de feuilles de bette

Ingrédients pour une entrée pour 4 personnes :
  • 250 g de pleurote
  • 250 g de champignon de Paris
  • 100 g d’oignon haché
  • 30 g de beurre
  • 4 gousses d’ail dégermées hachées
  • 2 cl d’eau de vie selon envie de saveur ( Cognac, whisky, pomme, poire)
  • ½ dl de vin blanc sec
  • Persil à volonté
  • 8 tranches de pain baguettes de 1 cm
  • 100 g de feuilles de bette
  • sel, poivre,
  • 1 CS de vinaigre balsamique
  • 1 filet d’huile de noisette
Préparation
  • Dorer des 2 côtés les tranches de baguette au grill
  • Couper les feuilles de bette en julienne très très fine et les sauter rapidement au beurre, juste pour les faire fondre, saler et réserver
  • Laver les champignons, les émincer, saler et poivrer.
  • Les jeter directement dans la poêle bien chaude avec une noix de beurre fondu et laisser rendre l’eau
  • Egoutter en gardant cette eau,chauffer bien à nouveau la poêle avec une noix de beurre, ajouter les champignons, l’oignon et l’ail, bien poivrer et faire sauter le tout à feu vif.
  • Flamber à l’eau-de-vie et déglacer avec le vin blanc et l’eau de cuisson. Ajouter le persil, saler et laisser réduire de moitié. Ajouter un filet de vinaigre balsamique et 1 filet d’huile de noisette.
  • Rectifier l’assaisonnement.
    Monter la croûte avec un nid de feuilles de bette et les champignons par dessus.

Ajouter un peu de giroles ou de bolets dans le mélange apporte une saveur puissante de champignons des bois

Comment garder

T°Ambiante: Non
T°Réfrigérée: 5 jours; réfrigérer dans un sac de papier.
Action négatives: Absorbent l’odeur des oignons verts.

Avant d’utiliser, rincer à l’eau tiède (ne pas tremper) ou essuyer avec un linge humide ou une brosse à légumes douce. Les champignons morilles, par contre, requiert un lavement complet pour enlever le sable et autres particules. Ne pas empiler autres légumes sur les champignons car ils s’écrasent facilement.

Ingrédients / Composition

Le pleurote fait partie des végétaux les plus légers, ainsi son apport calorique ne dépasse pas les 15 kcal/100 g. Un avantage à préserver en contrôlant l’ajout de matière grasse lors de la cuisson. Par ailleurs, sa richesse en fibres (3 g/100 g) le rend particulièrement efficace sur le fonctionnement du transit intestinal.

On trouve également sous son chapeau un panel complet de vitamines. Toutes celles du groupe B sont représentées, et notamment la vitamine B12 ou riboflavine. Indispensable à la croissance et au développement, elle a également des propriétés antioxydantes intéressantes. Autre atout du pleurote : il renferme des vitamines plus rares : D, qui renforce le squelette, E, qui protège des radicaux libres, et K qui favorise la circulation sanguine.

Très bien pourvu en protéines (2 g/100 g), chose rare pour un légume frais, ce champignon contient en plus une belle quantité de minéraux : du potassium, du phosphore mais surtout du fer. L’organisme manque souvent de ces substances qui participent au bon fonctionnement des cellules. Le pleurote constitue ainsi une excellente source d’énergie.